Créé par Noémie Rosenblatt et Maxime Le Gall
Avec la collaboration de la scénographe Angéline Croissant
Et la complicité de Damien Houssier et Priscilla Bescond

Interprété par Maxime Le Gall

Le mec de la maquette

Création de territoire dans le cadre de la résidence de compagnie à la MTD d’Epinay-sur-Seine

Création février 2021
Dès 10 ans / Durée : 40 min

Erwan Benamar est architecte, il travaille pour la Communauté d’agglo Plaine Commune sur les plans et maquettes des futurs grands travaux de la ville d’Epinay. Il sera en visite dans les quartiers de la ville pour vous exposer les projets de modifications de l’espace urbain, avec l’appui concret de ses outils numériques dernière génération… enfin, si son collègue arrive à temps avec le matériel… sinon, comment va-t-il faire faire pour vous parler de la Ville et de ses grands travaux ? Lui faudra-t-il revenir à l’échelle humaine ?

>> Cette petite forme artistique ira à votre rencontre en dehors du théâtre (structures sociales, associatives, scolaires…)

LA VILLE, L’URBAIN, L’ARCHITECTURE
LE VOISINAGE, LA MIXITÉ SOCIALE, LA RENCONTRE

La Compagnie développe un ancrage de ses projets dans la cité. Nous travaillons avec les associations et les partenaires locaux sur la sociologie urbaine, le commun et l’altérité, et en allant à la rencontre des publics, faisant du théâtre l’outil de la rencontre, de l’échange et de l’ouverture d’esprit.

Le travail sur le territoire et avec les habitants des lieux dans lesquels nous créons est un pan essentiel de notre projet de compagnie. Nous aimons rêver des projets participatifs et des temps artistiques en co-construction avec les relais territoriaux et associatifs.

Nous souhaitons que les habitants changent de regard sur leur ville, la découvrent autrement et appréhendent différemment leurs rapports aux autres Spinassiens. Nous les inviterons à avoir une approche artistique de l’urbain et à penser le voisinage comme un terreau des projets culturels et participatifs que nous construirons ensemble.

Imprégnés de sociologie, les spectacles de la compagnie créés et à venir parlent de l’individu dans sa famille, son milieu, sa ville, du déterminisme et de la reproduction sociale, et de l’émancipation individuelle et collective.