Que représente le déséquilibre pour « soi »? Dans la vie ? Dans le corps ? Dans l’environnement qui entoure ce « soi »? Quels signes de déséquilibre remarquer dans notre entourage, dans nos rapports sociaux, dans l’actualité qui nous entoure ?

Blade MC AliMBaye est rappeur, beat boxeur, chanteur, comédien, danseur et poète franco sénégalais. Ashtar Muallem pratique le tissu et est également contorsionniste, comédienne, chanteuse, danseuse, autrice palestinienne. Tous deux, se définissent comme pluridisciplinaires.

Moi je ne suis pas sûre de ce que je suis.

D’où cet endroit de questionnement autour du déséquilibre qui me taraude : Suis-je capable de me définir clairement ? Suis-je capable de faire tout ce qui me définit ? Quel est ce tout ? Pourquoi ne suis-je pas sûre de ce qui le constitue ? Pourquoi ce déséquilibre dénominatif m’habite ? A quel(s) endroit(s) pourrait-il habiter mes deux acolytes ?

En partant de nos « agrès » principaux, la musique pour Blade, le cirque à travers le tissu aérien pour Ashtar, la voix pour moi, nous confronterons, emprunterons, échangerons à travers ces agrès pour écrire une histoire du déséquilibre qui nous est commune à tous les trois.

 

Texte et mise en scène Ludmilla Dabo

Avec Ashtar Muallem, Blade AliMBaye, Ludmilla Dabo

« Vive le Sujet ! » est une commande de la SACD / Festival d’Avignon In 

Coproduction Festival d’Avignon, Comédie de Caen

Du 8 au 14 juillet au Jardin de la Vierge du Lycée Saint-Joseph