J’ai la chance de pouvoir vivre de mon métier, de l’avoir choisi, de m’y épanouir pleinement et de travailler BEAUCOUP.
Mais voilà que ce BEAUCOUP, dont nous rêvons tous lorsque nous sommes intermittents du spectacle me fait parfois défaut : crise d’angoisse, blessure en scène ou en répétition, extinction de voix, crise d’urticaire, états grippaux récurrents… malgré mon désir et mon épanouissement dans mes diverses activités, il m’arrive de me retrouver dans des postures vulnérables, et c’est un effort de les dépasser.

La fatigue fait surgir en moi un sentiment d’emprisonnement, mais aussi d’impuissance à dire, à partager ma défaillance avec les autres. Alors je m’interroge sur ce non-dit qui accompagne à diverses échelles les artistes et plus largement chacun de nous quotidiennement :

Pourquoi on n’en parle pas ?
Pourquoi regarder toujours comme un mal, le fait d’être parfois vulnérable ?
Pourquoi cette vulnérabilité génère chez l’autre un sentiment de gêne pouvant aller jusqu’à la condescendance et le rejet ?
Pourquoi ne pas accueillir ces mouvements intérieurs délicats avec plus de générosité pour soi et pour les autres ?

 

PRESSE :

L’œil d’Olivier :  » Alors que la magie noctambule vampirise la salle, les mots viennent percuter la rêverie savamment concoctée par Ludmilla Dabo.  »

De la cour au jardin :  » Un remarquable et brillant spectacle écrit avec talent et passion, où le fond va disputer à la forme en matière de totale réussite.  »

La couleur des planches :  » Un spectacle singulier sur l’éreintement et la lassitude d’un quotidien, sur le poids des corps exempts de toute fatigue. « 


Texte et mise en Scène : Ludmilla DABO
Collaboration artistique : Catherine HIRSCH
Assistante à la mise en scène : Jézabel d’ALEXIS
Chorégraphie : Mai ISHIWATA
Lumière : Kevin BRIARD assisté de Zoé DADA 

 

AVEC :
Anne AGBADOU MASSON
Alvie BITEMO
Ludmilla DABO
Malgorzata (Gosia) KASPRZYCKA
Aleksandra PLAVSIC

 

Crédit photo : Jérémy Lévy

Du 10 septembre au 3 octobre 2021 au Théâtre de la Tempête – Paris / BILLETTERIE

Du 13 au 16 octobre 2021 au Théâtre de la Croix Rousse à Lyon

Du 9 au 12 novembre à la Comédie de Caen

Les 4 et 5 février 2022 au Théâtre de Villefranche

Le 8 mars 2022 au Théâtre Molière – Sète

Télécharger

Dossier du Spectacle

Coproduction : Compagnie Volcano Song, Comédie de Caen – CDN de Normandie, Théâtre Molière Sète – Scène nationale archipel de Thau, Théâtre de Villefranche

Avec le soutien de la DRAC Ile de France, de la Région Ile de France et du Théâtre de la Croix Rousse à Lyon.

En coréalisation avec le Théâtre de la Tempête.